lundi, juin 07, 2010

Fécondation, fécondité.




Quand on lit la parabole du semeur Lc8,4-15, on peut penser que le semeur est un peu fou. Quelle drôle d'idée que de jeter le blé là où on est à peu près sur qu'il ne germera pas.

Et pourtant si justement c'était cela l'important? Le voeu du semeur n'est il pas de féconder ou d'essayer de féconder le maximum de territoires? Jeter la graine là où on sait qu'il va y avoir de rendement c'est normal. La jeter en prenant un risque que justement ça soit fécondé, alors que a priori c'est un peu fou, et cela revient à gaspiller du grain n'est ce pas complètement différent? Et si par hasard il se passait quelque chose?
Car celui qui sème ce n'est pas n'importe qui. C'est celui qui dit :Es 55:11 "ainsi en est-il de la parole qui sort de ma bouche, elle ne revient pas vers moi sans effet, sans avoir accompli ce que j'ai voulu et réalisé l'objet de sa mission."

La parole est comme jetée aux quatre vents pour tout féconder.

Parfois la fécondation se fait, parfois elle ne se fait pas.

Parfois elle se fait, mais elle ne va pas à son terme.

Parfois elle se fait et elle porte du fruit, des fruits.

La fécondation c'est comme le temps premier. Je pense que chaque fois que nous demandons le "don" de l'Esprit Saint c'est cela que nous demandons:êtrefécondé.

Je ne pense pas qu'il s'agisse de ressentir quoique ce soit, mais la promesse a été faire par Jésus. L'esprit Saint sera donné à ceux qui le demanderont.

La fécondation c'est d'une certaine manière une histoire de foi, de confiance.

Parfois les fruits sont là tout de suite, parfois la maturation est longue. Pour que certains arbres donnent du fruit il faut du temps, mais cela ne veut pas dire qu'ils soient stériles même si nous ne voyons pas les fruits. Je veux dire que parfois il nous faut de la patience et que la patience elle même est un fruit du don de l'Esprit.

Puis il peut y avoir le temps de l'attente (Pour faire un homme mon Dieu que c'est long dit la chanson). Mais ça ne porte pas du fruit à tous les coups ( ou nous ne voyons pas avec nos yeux les fruits que cela a porté).

La nature est dans l'abondance, la fécondation est omniprésente, mais cela ne veut pas dire que tout ce qui a été fécondé arrive à son terme.

Je crois que nous sommes tous appelés à la fécondité spirituelle, parce qu'elle est le fruit de notre relation avec Dieu. simplement il nous faut encore et encore ne pas oublier de demander cette fécondation, car à chaque âge de la vie
la fécondation de fait d'une manière différente.

3 commentaires:

Auteure anonyme a dit…

Aujourd'hui est un jour sans fécondation possible. Stérilité dans des travaux stériles. Les trucs qu'on fait parce qu'il faut les faire, mais il y a tellement de personnes sur nos blogs, que l'on ne peut pas savoir si justement aujourd'hui il n'y a pas eu l'écrit fondamental pour une personne.
Merci !

solang a dit…

j'aime beaucoup cette méditation.

J'espère que cela ne vous dérange pas si je fais un copier coller pour mettre sur mon forum ?

QUE DIEU VOUS GARDE

Solang

Giboulee, a dit…

Pas de problèmes solang pour un copier coller, mais avec la référence de mon blog. j'aimerai bien avoir l'adresse du votre.

amicalement